Actualités

 

SEMAINE NATIONALE DU COMPOSTAGE

Dans le cadre de la Semaine Nationale du compostage de proximité, la pratique est fêtée dans toute la France à travers des mises en lumière de sites partagés.  

Pour l’occasion, Mâconnais Beaujolais Agglomération a souhaité mettre à l’honneur son premier site de compostage de quartier, au Jardin du 1er Mai à Mâcon, où résidents et même quelques restaurateurs des alentours viennent composter. Une première sur le territoire de l’agglomération.

À cette occasion,  les habitants du quartier et les restaurateurs ont été conviés pour une animation autour des bacs de remplissage.

Roger Moreau, premier Vice-président en charge de la collecte, du traitement et de la valorisation des déchets, et Fatima Pardon, maître-composteur à l'agglomération étaient présents. Cette dernière a souligné l'importance du travail commun régulièrement mené entre MBA ainsi que Mâcon Habitat et les services de la Ville de Mâcon.

Un projet qui, nous l'espérons, en fera naître encore beaucoup d'autres.

   

 

 

 

 LES GOBELETS EN CARTON, UN EMBALLAGE À RECYCLER COMME LES AUTRES

Si vous vous posiez encore la question, il est désormais tout à fait possible de recycler les gobelets en cartons! Une bonne nouvelle pour la filière de recyclage des emballages.

En effet, au terme des analyses conduites, la recyclabilité du gobelet carton a été attestée par le CEREC (Comité d'Évaluation de la Recyclabilité des Emballages papier-Carton), qui a pour mission d'aider les fabricants d'emballages et les conditionneurs à évaluer et à optimiser leurs choix techniques au moment de la conception de leurs produits afin de faciliter leur insertion dans la chaîne de recyclage. 

Le gobelet est un type d'emballage principalement utilisé dans le cadre de la consommation dite "nomade", et il s'avère que la fibre de cellulose dont il est constitué, tout comme les caractéristiques techniques de cette fibre, en font un produit tout à fait apte au recyclage, qui ne nécessite ni traitement ni circuit particulier. 

Suite à différents tests, il s'avère donc que la présence éventuelle d'une fine couche de plastique que l'on devine sur ces emballages ne constitue absolument pas un obstacle à sa valorisation.