Une benne dédiée à la collecte du mobilier

Pour les particuliers, il existe trois solutions pour se défaire des meubles usagés :

- le don à des associations pour leur réutilisation. Dans toutes les déchèteries, un agent valoriste de l’association Eco’Sol - Le Pont est chargé de récupérer tout ce qui peut avoir une seconde vie, dans un conteneur maritime dédié [lien vers la page dédiée] ;

- l’échange contre son ancien mobilier lors de l’achat. C’est la reprise « 1 pour 1 » ;

Les déchèteries de l'agglomération sont équipées d'une benne éco-mobilier (sauf la déchèterie de Romanèche-Thorins).
Il est donc possible de déposer tous types de meubles (chaises, tables, lits, matelas, canapés, étagères, plan de travail, salon de jardin, etc.).

En 2019, 4,7 tonnes de déchets ont été collectées via cette benne et ont ainsi évité l’enfouissement.

L’éco-participation versée lors de l’achat de meubles neufs, permet de financer l’éco-organisme Éco-mobilier, agréé par le ministère de l’écologie.

Au niveau national, le gisement de déchets d’ameublement estimé à environ 2,7 millions de tonnes, offre des perspectives de valorisation intéressantes. Jusqu’à présent, environ 55 % des déchets de ce type étaient enfouis sans être valorisés.

Le tri du mobilier permet le développement des filières de recyclage et des créations d’emplois non délocalisables.

Attention aux déchets exclus de la collecte Eco-mobilier !